KRIM

Théâtre | Sortie de résidence
Résidence : 10 > 21.10.20
Sortie de résidence publique : Mercredi 21.10.20 | 20H00

KRIM pour Mohamed Abdelkrim El Khattabi, un homme politique, un chef de guerre, un résistant à la colonisation. Il fut emprisonné, exilé, il finira par s’évader pour mourir en homme libre. Il s’est battu contre Franco. Il a dû se rendre à Pétain. Che Gevera l’a rencontré. Hô Chi Minh, Mao s’en sont inspirés. Krim, un nom que vous n’allez pas oublier.

KRIM pour les crimes perpétrés lors de la guerre du RIF (1921-1926). Une région et une population dévastées par les bombardements espagnols, français. Un jeu de massacre à l’arme chimique. Des crimes, car les cibles étaient des civils et que les conséquences sont encore aujourd’hui bien réelles (70% des cancers diagnostiqués en 2015 à l’hôpital d’oncologie de Rabat sont originaire du Rif).

Le 21 juin 1921, entre les puissants et les misérables, il y a eu la bataille d’Anoual. Le lendemain un général espagnol, du haut de sa défaite, se pendait…  

2021 sera le centenaire du début de cette première guerre anticoloniale qui fut ensuite source d’inspiration, pour ses techniques de guérilla, lors de nombreuses autres révolutions.

La guerre du Rif, un devoir de mémoire que l’on sort du placard de l’histoire…

Distribution
Interprétation/texte : Ismaïl Akhlal
Mise en scène/texte : Jean-François Jacobs

Distinctions
Ismaïl Akhlal a reçu en 2016 le prix du meilleur espoir masculin aux Prix de la Critique 2016 (Belgique) pour son seul en scène « Bab Marrakech ».

Tarifs
Entrée libre. Réservation obligatoire.

Réservation obligatoire
reservation@episcene.be ou 04 90 01 90 54

RÉSERVER

Pour les professionnels